Tetra

SENS & CONSCIENCE
 
                 
 
Voir Tout Sagesses & Conscience

Suggestions utiles pour le voyage chamanique

Voici quelques recommandations qui s'adressent à mes compagnons et compagnes de voyage chamanique qui se sont sentis envieux ou inadéquats devant la facilité avec laquelle certains ont abordé le voyage lors des ateliers de base en chamanisme, à ceux qui ont attendu longtemps un contact ou une relation avec les animaux de pouvoir et les maîtres spirituels. Je suis d'autant plus sensible à leur frustration ou même à leur désespoir après ces échecs répétés que j'ai moi-même éprouvé pendant longtemps ces sentiments.  Les remarques que je propose, je les ai recueillies de mes observations alors que, à titre de conseillère chamanique, j'assistais des clients qui racontaient leurs voyages, des réactions de participants aux ateliers de base que j'ai animés avec mon mari dans les pays francophones et russes, ainsi que de mon expérience personnelle.  Veuillez donc, considérer ce qui suit comme des suggestions plutôt que des indications.

AVANT DE PARTIR EN « VOYAGE »

1.  Apaisez votre esprit en formulant clairement une intention positive pour votre voyage.  Concentrez vous sur cette intention en la répétant plusieurs fois.  Cette pratique canalisera l'énergie que vous utiliserez dans votre voyage et sera votre meilleur gage de protection.  Selon mon expérience, les personnes qui ont peur de rencontrer des animaux désagréables et néfastes, rencontrent de tels animaux  parce qu'ils n'ont pas clarifié d'abord pour eux mêmes que, ce qu'ils veulent réellement rencontrer, est une aide spirituelle.

2.  Soyez complètement présent dans votre corps, en employant votre respiration pour achever cette perception, et placez votre attention dans le présent, plutôt que dans le passé ou dans le futur.  Cette présence corporelle et temporelle vous permettra de vous décrocher de votre intellect , de votre mental.

3.  Pour vous détendre physiquement, prenez quelques profondes inspirations  en retenant, à la fin de l'inspiration pendant quelques secondes, la tension dans votre corps, et même en l'augmentant.  Puis relâchez la tension à chaque expiration.  La tension corporelle empêche  votre énergie de circuler librement.  Vous n'avez pas besoin d'un exercice de relaxation complet.  Cependant, le souvenir d'une telle relaxation vous aidera.

4.  Rappelez vous les enfants que vous avez observés abordant une nouvelle expérience.  Souvenez vous de leur curiosité, leur étonnement et leur émerveillement alors qu'ils se jettent innocemment et en toute confiance dans l'exploration.  Réveillez et employez votre curiosité et votre sens du merveilleux.

5.  Lorsque vous arriverez a l'entrée de votre tunnel ou a votre point de départ pour le monde d'en haut, présentez vous en pleine possession de tous vos sens:  la vue, l'ouïe, le goût, l'odorat et le toucher.  Avivez votre réceptivité et la versatilité de votre perception.  Assurez vous que vous aimez votre point de départ.  S'il ne vous plait pas, il entravera probablement votre départ.

AU DEPART DU TAMBOUR

1.  Votre intention, annoncée d'une manière positive avant le départ, envoyez la maintenant de façon télépathique dans le monde des esprits.  Puis laissez la agir.  Elle travaillera d'elle-même.  La répéter a ce moment ne ferait que vous maintenir dans le mental.  Par ailleurs, j'ai constate que je n'allais nulle part si mon intention n'avait pas de coeur ou de signification.  J'ai passé beaucoup de temps immobilisée a l'entrée de mon tunnel jusqu'a ce que  je demande: " Qu'est ce que j'attends vraiment de ce voyage?" et que je formule ma question et mon intention avec mon coeur plutôt que ma tête.

2.  Respirez un tout petit peu plus profondément et un tout petit peu plus rapidement; pas davantage.  Si vous êtes détendu, cela se fera spontanément au rythme énergétique du tambour.  Ceci est une indication suggérée par Stanislas Grof, M.D.  pour la respirations holotropique qui, dans mon expérience, s'applique bien au voyage chamanique.

3.  Utilisez votre imagination comme vous l'avez si souvent fait étant enfant.  J'ai un jour trouve dans un biscuit de fortune le proverbe chinois suivant : "L'imagination est plus importante que la connaissance."  Avez vous été élevé dans une famille ou un milieu ou l'imagination était dénigrée?"  C'est peut-être le moment de revoir cette croyance.

4.  Vous pourriez rétorquer: "Je ne désire pas inventer mes voyage, les construire".  Souvenez vous que le voyage comporte deux étapes.  La  première étape  consiste a suivre des indications très claires, c'est-à-dire descendre dans le tunnel, descendre, descendre, jusqu'à ce que vous parveniez à la sortie de votre tunnel dans le monde d'en bas et que vous commenciez à chercher votre animal de pouvoir.  Cette étape exige que vous soyez actif dans votre imagination afin de descendre vraiment.  Autrement vous pourriez vous retrouver dans le monde du milieu.  Pour descendre dans le tunnel, faites appel a la volonté de votre coeur; c'est votre tache.  C'est aussi votre entrée dans un niveau altéré de conscience. Laissez vous descendre plutôt que d'essayer de vous faire descendre.  Vous remarquerez alors un changement dans votre énergie.  Parmi les trillions de possibilités qui existent, vous pouvez faire confiance à la voie que votre imagination a choisi pour votre descente.  C'est ce qui est nécessaire, ici et maintenant, en accordance avec votre intention, que votre mental le veuille ou non, que cela vous plaise ou non.  La deuxième étape se produit d'elle-même dans le tunnel ou à la fin du tunnel.  Vos efforts se transforment alors en événements qui commencent a se dérouler.  Comme le dit Michael Harner, vous êtes en charge de vous-même comme si vous étiez en  voyage dans un train qui vous transporte vers une destination que vous avez choisie.  Mais vous n'êtes pas responsable ni du paysage ni de ses habitants.

5.  Si vous n'êtes pas du type visuel (et beaucoup ne le sont pas), faites un effort pour NE PAS voir.  Ayez recours à vos mains, vos oreilles, votre bouche, votre nez, vos pieds imaginaires, au moment où vous commencez à descendre.  Votre canal visuel apparaîtra éventuellement de lui-même derrière les autres sens.   Il ne peut pas être forcé par la volonté.  Conservez votre énergie pour la découverte.

6.  Jetez sur tout ce qui se passe l'attention d'un observateur impartial; pas celle d'un juge.  Si votre attention dérive, ramenez la doucement au dernier endroit où vous avez ressenti votre présence dans le tunnel ou dans le monde d'en bas et, si vous sentez que vous êtes perdu,  répétez votre attention et attendez.  Ne vous réprimandez pas si vous êtes devenu distrait, parce que cela vous retirera de l'état de conscience altéré et vous ramènera du coeur à la tête.  Ne critiquez pas l'expérience qui commence à se produire parce que cela l'interrompra certainement.  J'ai souvent été témoin de magnifiques voyages avortés de cette façon.

7.  Dans le voyage chamanique, l'attente plutôt que la panique ou la bousculade, est un art et une nécessité.  Attendre, c'est laisser l'expérience se dérouler au lieu de tenter de la contrôler.  Cela vaut particulièrement pour ceux qui ont éprouvé des échecs répétés.  Quand je suis distraite, que je me sens coincée ou perdue, pour me rassurer et neutraliser mon discours critique intérieur, je récite ce poème de T.S. Eliot (1947):

 J'ai dit à mon âme, sois calme, et attends sans espoir
 Car l'espoir serait pour une chose inexacte;  Attends sans amour
 Car l'amour serait l'amour d'une chose inexacte;  il y a pourtant la foi
 Mais la foi et l'amour et l'espoir sont tous dans l'attente.
 Attends sans pensée, parce que tu n'es pas prêt pour la pensée.
 Alors, l'obscurité sera  lumière et l'immobilité la danse.

Le voyage reprend toujours peu après ce poème et parfois même avant la fin. Carol Proudfoot, une collègue, reconnaît dans ma méthode une des façons de développer les sons intérieurs qui calment, une méthode de centration et de pacification, plus proche d'une berceuse que d'un chant de victoire.  Claude, mon mari, m'a fait remarquer qu'avec ce poème,  j'utilisais spontanément un chant de pouvoir de ma culture, un cadeau de mes ancêtres.  Quels sont les vôtres ?

8.  Faites confiance à l'expérience que vous vivez.  Trouvez votre propre voie.  Ecoutez avec vos oreilles, vos mains, vos pieds...  Notez des perceptions de rapidité "éclair" de la réalité non ordinaire et accordez y votre confiance.  Elles apparaissent souvent au début du voyage et par intermittence par la suite et sont souvent occultées parce qu'elles sont aussitôt chassées par la pensée que c'est incroyable, construit, ou futile; des pensées du genre: "Cela ne peut pas être vrai" ou "ce que je vois, entends, sens, goûte et respire n'est pas assez important" ou "ce n'est pas ainsi que cela devrait se passer" ou "il n'arrivera rien de toutes façons, alors cela ne sert à rien d'essayer".  Dites vous toute la vérité sur l'expérience que vous vivez et le "voyageur" en vous deviendra moins timide et hésitant; les éclairs de réalité non ordinaire deviendront de plus en plus vivants et dureront plus longtemps.

9.  Ne vous accrochez pas à un certain résultat, ni a la façon de l'atteindre ou encore à son contenu.   Soyez ouvert à tout ce qui a du coeur et du sens.  En dehors des sentiers battus, vous aurez de puissantes et délicieuses surprises.  En fait, les lecteurs qui sont familiers avec l'oeuvre de Angeles Arrien reconnaîtront l'utilité du Four  Fold Way avec ses quatre principes de base:  montrez vous (ou choisissez d' être totalement pressent); soyez attentif (à tout ce qui a du coeur et du sens); dites la vérité (sans blâme ni jugement); soyez ouvert au résultat (pas attaché à un certain résultat).

10.  Faites l'expérience de l'imaginaire (l'événement).  Ne tentez pas de comprendre ou d'analyser immédiatement ce qui se déroule.  Cela aurait pour effet de replacer votre tête aux commandes et vous sortiriez de l'état de conscience altéré ou vous êtes. Personnellement, j'éprouve encore parfois des difficultés avec ce point.  Ne vous accrochez pas à l'expérience; ne l'empoignez pas.  Cela interrompt le courant.  Ayez confiance, la compréhension viendra plus tard, profonde et juste.

APRES LE VOYAGE

1. Lorsque vous voyagez en groupe, la mise en commun des voyages des autres participants peut constituer l'obstacle suivant.  Vous êtes peut-être un peu intrigué, ou modérément  encouragé, ou encore frustré par votre voyage.  Les témoignages en technicolor et en plusieurs chapitres des autres voyageurs viennent maintenant saper votre confiance si vous tombez dans le panneau de la comparaison.   Il est normal que certains passent des voyages entiers dans le tunnel sans qu'il se passe quoi que ce soit de remarquable.  D'autres demeurent bloques devant des obstacles qui en bouchent l'entrée ou l'issue.  Selon mes observations et mon expérience, dans le grand vide sombre du tunnel, un appel  de changement dans votre vie vous est offert,   et une  guérison significative, dont  vous deviendrez conscient plus tard, se produit si vous n'abandonnez la partie.  Le tunnel est à juste titre effrayant pour la plupart d'entre nous: il peut évoquer  une sorte de mort, un passage, une transition.
Lorsqu'il y a   mort, il y a renaissance.  Alors, si votre chemin à la rencontre de votre animal de pouvoir ou de votre maître spirituel est long et difficile, accueillez le avec courage et équanimité.  Vous êtes engagé dans une guérison profonde.

2.  Lorsque vous vous rendez compte que vous recevez une leçon,  manifestez cette leçon dans votre vie quotidienne d'une manière concrète.  Même si vous n'avez pas encore rencontré vos guides spirituels, sachez qu'ils vous aident déjà.  Par votre comportement, vous démontrez que vous leur accordez de l'importance et que vous les prenez au sérieux.  Reconnaissant votre engagement, ils vous aideront encore davantage lors de vos prochains voyages.

3.  Si après avoir mis à exécution ces suggestions, vous êtes toujours devant un mur, alors je vous propose cette question:"  Quelle serait la pire chose qui puisse m'arriver si je réussissais ?"  Votre première réponse sera de répondre; "Rien, évidemment! C'est ce que je désire le plus".
Explorez davantage cette question.  D'après mon expérience, certains d'entre nous conservent au fond de nous-mêmes la croyance profonde qu'ils ne sont pas autorisés a faire des voyages ou à pratiquer le chamanisme.  Ces croyances sont dues à l'influence de certains groupes comme la famille, la religion, ou la société.  Cette pratique chamanique vous donnerait elle trop de liberté?  Trop de pouvoir?  C'est du sacrilège!  Pourrais je devenir psychotique avec ces hallucinations?  Les animaux de pouvoir sont considérés trop instinctifs, trop dangereux, trop bas pour être des aides spirituels!  Ils ne sont pas des saints comme des maîtres spirituels!  Ce n'est pas mon style!  Ou tout autre objection.  Observez ces croyances.  Si elles concordent toujours avec vos valeurs, alors le voyage chamanique n'est pas pour vous.  Sinon, vous serez finalement prêt a commencer.

Ces suggestions n'ont pas la prétention d'aborder  complètement tous les problèmes qui peuvent surgir lors du voyage chamanique.  J'espère seulement qu'elles évoqueront vos propres idées et vos solutions

Noelle M. Poncelet, Ph.D.

N.B. Je veux remercier Myron Eshowsky, Sandra Ingerman, Carol Proudfoot Edgar et particulièrement  Claude Poncelet pour la révision de ce texte.

OEUVRES CITEES
Arrien, Angeles. 1992.  The Four fold way: Indigenous Wisdom Applied in Contemporary Times.  San Francisco: Harper San Francisco
Eliot, T.S. 1947.  Four Quartets.  New York:Harcourt Brace Jovanovich
Grof, Stanislas. 1978.  The Adventure of Self DIscovery.  Albany, New York:  State University of New  York Press. Traduction Francaise:  Les nouvelles dimensions de la conscience.  Editions du Rocher,   Monaco 1989
Harner, Michael. 1990.  The Way of the Shaman.  3rd Edition, San Francisco:  Harper & Row
Traduction francaise:  Chamane, Albin Michel Paris, 1982
Ingerman, Sandra. 2005. Médecine pour la Terre.
Ingerman, Sandra.  In Press. Le voyage chamanique.

Noelle Poncelet, Ph.D. est psychologue et ancien membre de la faculté de la Fondation pour les Etudes Chamaniques aux Etats Unis.  Avec son mari, Claude, elle enseigne le chamanisme en Belgique, en France, et Suisse. 

* Publié en anglais dans la revue Shamanism, Vol 5 No. 4 & Vol. 6 No. 1, p 32 36.  Foundation  for Shamanic Studies, P.O. Box 1939, Mill Valley, CA 94942.

Publié: 9 septembre 2012
 
CITATION DU MOMENT

"Dans la forêt, quand les branches se querellent, les racines s'embrassent"
Tradition orale de l'Afrique de l'Ouest

COUPS DE POUCE

- "Chanter c’est générer de la joie et la diffuser ! Cuisiner, c’est partager un petit bout de soi." Nos intervenants, Marino du BUS et Manuel COLEY s'associent cet été pour proposer un stage résidentiel vivifiant, "Chant et permacuisine" qui fera vibrer les saveurs: Du 30/7 au 4/8 à Overijse. Info ici

- La Formation aux Energies Subtiles® de Jan JANSSEN connaît un réel changement qui entre en résonnance avec son engagement profond pour un chemin de transformation.
Au programme de la formation ? Développement personnel - Présence Intégrale et Maîtrise des énergies subtiles - Soins énergétiques... Envie d'en savoir plus ? www.energiessubtiles.be
Les inscriptions à la Formation aux Energies Subtiles® se feront directement via le site www.energiessubtiles.be.

- Le premier battement de coeur : Un joli titre pour une pièce de théâtre écrite par notre formateur, Georges DIDIER, acclamée à Lyon et que l'on se réjouit de découvrir à Bruxelles. Le sujet ? Le "Sans Nom" a créé le deux car Il voulait voir le visage de l’amour dans sa création. Il voulait qu’il y ait de l’autre. Mais il n’a pas donné le mode d’emploi à l’homme et à la femme... A suivre, lundi 9 octobre 2017 à Bruxelles à 20h au "Bouche à Oreille" - rue Félix Hap 11 - 1040 BRUXELLES - Info: www.lesoiensoi.net - Réservation : www.billetweb.fr/le-premier-battement-de-coeur2 

Dépliant-programme 2016-2017

Pour télécharger la brochure-programme 2016-2017, cliquez l'image ci-dessous

Mon panier :Go
 
  0 réservation en cours
Newsletter gratuite
Prénom:
Nom:
Email:
manual verify