Tetra

SENS & CONSCIENCE
 
                 
 
 

Cette formation à l'agriculture urbaine est  soutenue par  l'IBGE et fait partie de la stratégie régionale GoodFood qui vise à stimuler un système alimentaire durable (AD ) en travaillant sur tous les niveaux de la chaine alimentaire.
Pauline Lemaire en est l'opératrice et encadreuse. La formation s'étale sur 6 week-end donc 12 jours.
Intervenants: Professeur Haïssam Jijakli (Université de Gembloux) - Jean-François Gheyssen (Le Petit Peuple des Toits, La Pousse qui Pousse) - Natalie Van Wetter (Vent Sauvage) - Guillaume Culot (Aromatisez vous) - Swen Ore (Centre d'Ecologie Urbaine) - Benoit Salsac (Worms asbl) - Lison Hellebaut (IBGE) - Maxime Prossnitz (La Pousse qui Pousse) - Nicolas de Barquin (OpenFab) -Corrinne Denecker (BruxelleSprouts) - Nathalie Dufays (Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation) -

 

Enjeux
Nous sommes face à de grands bouleversements de nos systèmes de production et de distribution alimentaire. Ces changements ne s'annoncent pas confortables et en motivent plus d'un(e) à retrouver une certaine forme d'autonomie et de pouvoir personnel, notamment en se réappropriant des gestes de base de production alimentaire par le biais d'un potager.
Mais, comment faire pour cultiver en ville ? Est-ce que les méthodes sont les mêmes que dans un environnement rural ? Et où peut-on cultiver ? Dans quelles conditions et avec quelles autorisations ?
Les options qui s'offrent à celui ou celle qui veut produire de l'alimentation en ville sont bien plus nombreuses qu'on ne pourrait le croire à première vue, mais demandent des approches et compétences que Terre & Conscience se fait une joie de transmettre au cours de cette nouvelle formation.
Au delà des enjeux d'autonomie alimentaire, l'agriculture urbaine est une manière de recréer - au coeur même des villes - le lien social et à la Terre, deux objectifs qui rejoignent la mission de Terre & Conscience.

Objectifs
Comprendre les enjeux et les possibles de l'agriculture urbaine.
S'inspirer en découvrant ce qui se fait de plus original et productif à travers le monde et … à Bruxelles. Mettre le pied à l'étrier par l'acquisition des connaissances et compétences de base de la production légumière en milieu urbain.
Passer à l'action en étant accompagné(e) dans le développement de son propre projet au fil des modules. Les projets accompagnés sont des projets de petite taille, à portée domestique et sans objectif économique ou professionnel, par exemple des jardins privés ou collectifs, des balcons ou terrasses, des toitures ou appui-fenêtres, des petites parcelles à front de rue … Ne sont pas concernés par cette formation : des projets de grande envergure de type maraîchage ou ferme urbaine.

Public cible
Cette formations s'adresse aux urbains qui sont animés par l'envie de cultiver en ville et se mettent comme objectif de trouver un endroit inutilisé mais utilisable où développer une ou plusieurs parcelles d'ici la fin de la formation.
Des connaissances minimum préalables de base en culture potagère sont souhaitées. A défaut, les participants sont invités à lire un ouvrage de base avant le début de la formation (voir ci-dessous)

Lieu de la formation
Comme la formation se veut itinérante, nous découvrirons un nouveau lieu à presque chaque journée. Le programme inclura donc aussi une visite guidée de chaque lieu et une rencontre avec ses acteurs pour favoriser un échange d'expériences inspirant. Chaque journée comportera une mise en pratique des matières vues ce jour là, afin de réaliser des travaux et infrastructures utiles aux lieux visités.

PROGRAMME & CALENDRIER
Samedi 30 avril
Possible de l'agriculture urbaine à travers le monde.
Enjeux et limites de l'agriculture urbaine
Eventail des typologies et techniques
Etat des lieux de l’agriculture urbaine à Bruxelles
Types de sites : où peut-on cultiver en ville en tant que particulier et de manière non-commerciale ?
Choisir un site en tenant compte de différents facteurs.

Dimanche 1er mai
Organisation et pérennité d’un projet
Biodiversité en milieu urbain
Aménager le site, le rendre cultivable
Cultiver sur un toit

Samedi 21 mai
Types de bacs de culture : dans le commerce et « faits maison »
Matières premières et fournitures
Cultiver à la verticale

Dimanche 22 mai
Familles de légumes et leurs besoins
Quelles cultures pour quel site ? Techniques de culture en pleine terre et en bacs

Samedi 4 juin
Techniques de compostage en milieu urbain.

Dimanche 5 juin
Techniques de culture : suite
Maladies et ravageurs
Faire avec les autres : outils du collectif

Samedi 25 juin
Microclimats urbains.
Gestion de l'eau : la capter, la stocker et l'utiliser

Dimanche 26 juin
Elever des poules en ville
Techniques de culture : suite

TREVE D'ETE et Travail de fin de formation:
Une période pour travailler sur son travail de fin de formation et participer à quelques ateliers optionnels.
Ces ateliers optionnels sont :
– des visites de jardins collectifs à Bruxelles
– des sessions de travail en groupe autour de vos projets respectifs
Les dates de ces activités d'été sont à fixer avec le groupe une fois la formation démarrée.
L'objectif de cette formation étant que chacun se mette à cultiver, le programme inclut la réalisation d'un travail individuel (ou collectif si des groupes d'affinités se forment autour de projets) témoignant de l'assimilation des contenus du programme. La demande n'est pas d'arriver à l'installation parfaite et totalement aboutie d'un système de culture, mais bien de poser les jalons de votre projet personnel en appliquant les matières vues pendant les différentes journées et d'en faire une présentation écrite et orale.

Samedi 10 septembre
Retours d'expériences des participants : questions & réponses
Analyse et solution des problèmes rencontrés
Le windowfarming

Dimanche 11 septembre
Fertilisation du sol en pleine terre et en bac
Préparer l'hiver : abris et mini serres
Multiplication des végétaux

Samedi 1er octobre
Cultures en cave
La permaculture urbaine : pour une approche globale de la production alimentaire en ville.
Autorisations et aides publiques

Dimanche 2 octobre
Présentation des travaux de fin de formation
Célébration

Remarques:
Afin d’avoir des notions de base pour entamer cette formation, il est demandé – pour ceux qui n’ont pas d’expérience en potager – de lire le livre suivant :
« Dico du potager bio » de Philippe DELWICHE et Dominique PARIZEL chez Nature & Progrès. Ce livre fonctionne au départ du vocabulaire lié au potager, par ordre alphabétique (on va des noms de plantes, insectes et outils aux techniques et vocabulaire scientifique style ph, carbone, azote) et donne un petit texte d'explication par sujet. Cela permettra aux stagiaires d’avoir un vocabulaire de base en commun. D’autres livres sont intéressants. Libre à vous de vous les procurer : le « Guide du jardin potager bio » de Jean-Paul Thorez et Brigitte Lapouge-Déjean ou « Jardiner selon la nature - Guide pratique pour un potager bio » de Jacques Biston également chez Nature et Progrès.
de samedi 30 avril, 2016 à 09:00 au dimanche 01 mai, 2016 à 17:00
Prix de participation:850 EUR
Jeune (< 26 ans):500 EUR
Chômeur:500 EUR
IBGE:500 EUR
Le prix comprend les 12 journées de cours (6 week-end).

Les bourses :

1. IBGE : une réduction de 250€ sur le prix plein (soit 600€ au lieu de 850€) est accordée aux personnes en difficultés financières. Si vous souhaitez en bénéficier, merci d'envoyer un mail à claire@tetra.be pour justifier votre demande de bourse.

2. Fonds privés : 100€/personne cumulable avec l'IBGE ce qui ramène le prix à 500€ pour les personnes en difficultés financières, les jeunes et les chômeurs.

L'asbl n'est pas subsidiée. A quoi sert l'argent des inscriptions des participants ?
1. à payer les intervenants
2. à payer l'encadreureuse/ coordinatrice présente à chaque cours
3 à payer le matériel didactique pour les cours et les matériaux en rapport avec les cours .
4. à payer la secrétaire qui s'occupe de la gestion des inscriptions et suivi des paiements échelonnés
5. à payer le comptable qui fait le suivi de la comptabilité et des facturation des intervenants, encadreurs, etc.
6. à payer le travail de conception et de mise en place de la formation  (contenu, calendrier, coordination des intervenants, etc.)


 
Guillaume CULOT

Guillaume CULOT, passionné par l'agriculture urbaine et l'agroécologie, a dès son enfance pris le goût pour la nature. C'est avec son grand-père qu'il met les premières fois les mains dans la terre pour ne plus les retirer. Sensible à la cause environnementale, il débute son parcours universitaire par un bachelier en sciences-géologiques afin de mieux comprendre le système sur lequel se base l'ensemble des écosystèmes. Il décide ensuite de s'orienter vers un master en science et gestion de l'environnement pour plonger progressivement dans le monde agricole par le biais son mémoire sur l'agroforesterie en Wallonie.
Curieux de tout, il suit également divers cursus (agroécologie,  architecture du paysage, apiculture) qui l'amène à rencontrer les acteurs de l'agriculture urbaine sur Bruxelles et Paris. Bricoleur du dimanche et adepte de l'opensource, il s’intéresse au mouvement des fablabs dans lesquelles de nombreux supports de culture et techniques de guerilla gardening sont en réflexion.
Il co-fonde en 2013 l'ASBL Aromatisez-Vous dont le but premier est de végétaliser la ville, d'améliorer le lien entre l'homme et la nature ainsi, que de responsabiliser le citoyen par l'appropriation de son environnement direct. Dernièrement, fort de son expérience potagère, il a mis en place un service d'aménagement paysager gourmand à haute valeur écologique adaptable à chaque situation, chaque personne, chaque lieu.
 

 
Nicolas de BARQUIN

Après un parcours scolaire d'orientation scientifique et artistique, Nicolas de BARQUIN a travaillé comme freelance dans les domaines du jeu vidéo, du cinéma que dans le domaine des technologies associée à l'exploration spatiale puis appliquée aux solutions terrestres. Il s'intéresse aussi bien à la botanique et à l'écologie via la permaculture, qu'à la santé par une approche du Shiatsu et des arts-martiaux.
Il est autodidacte, curieux de presque tout et aime le partager. Dans ce cadre, il a fondé en 2011 l'OpenFab, un laboratoire de fabrication (Fab+Lab) où l'atelier, les machines et les outils sont à votre disposition pour transformer votre idée en objet.
Impression 3D, découpeuse laser, fraiseuse numérique, machine à coudre, station de travail pour l'électronique, ...
Des animateurs (dont Nicolas) sont là pour vous initier aux machines/logiciels et vous guider à votre rythme.
C'est dans ce cadre qu'il mêle permaculture et technologies numérique pour découvrir et tester entre autres des systèmes de culture assistées, adaptées aux situations urbaine comme la culture d'appartement en window farming.

 

 
Corinne DENECKER

Corrinne DENECKER  a mis en place et géré plusieurs projets de potagers collectifs au coeur de la Ville de Bruxelles, et met ses connaissances au service des bruxellois via les réseaux des Maîtres Maraîchers et des Maîtres Composteurs initiés par Bruxelles Environnement. Après ses études supérieures de communication en 2004, elle programme un séjour linguistique en Angleterre au terme duquel elle obtient un diplôme de thérapies holistiques. Pendant plusieurs années, elle pratiquera les thérapies comme activité complémentaire, cultivant le rêve de développer un projet de 'ferme bien-être'. En 2011, elle entend parler de permaculture pour la première fois, élément déclencheur d'un changement de cap. Dorénavant, chaque étape de vie la rapprochera de son rêve. En 2012, elle se forme à la permaculture au sud du Portugal, au maraîchage biologique en Gaume et aux pratiques en éco-pédagogie à Namur. Parallèlement, elle lance son blog bruxelleSprouts pour inviter les bruxellois à cultiver la ville, pousse par pousse!

 
Nathalie DUFAYS

Depuis toujours curieuse des initiatives de toutes sortes, Nathalie DUFAYS s'est réellement prise d’intérêt pour l’agriculture urbaine lors de la réalisation de son mémoire de fin d’études à l’IHECS, « Champ Libre ! », un webdocumentaire consacré aux solutions que propose l’agriculture paysanne aux problématiques sociales, économiques et environnementales dans une ville comme Bruxelles. L’exploration de ce sujet et la rencontre d’acteurs du secteur lui ont permis de mesurer et de comprendre l’importance et les implications d’une telle agriculture. Elle poursuit alors son parcours en travaillant en Education Permanente au CPCP – Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation – dans la thématique de la Consommation Responsable. Dans son quotidien, elle développe la pratique des potagers collectifs, jardins partagés, paniers bio, balconières, et ne demande qu’à découvrir de nouvelles choses encore !

 
Fabian FERAUX

Acteur dans le domaine du web et de la communication depuis 2000, Fabian FERAUX s'est progressivement passionné pour les défis humanistes en relation avec la biosphère. 
C'est ainsi qu'en 2008, il côtoie les niveaux de coopération et la pensée systémique à Biomimicry Europa. De là, il décide, avec la collectivité de sa commune, de s'essayer à mettre en place les Transition Towns comme manière à la fois inclusive, abordable, positive et pragmatique d'entamer un sérieux changement de paradigme.
Un jardin collectif et quelques événements plus tard, il suit, en 2010, une formation en permaculture, pour laquelle il est chargé de cours dès 2011. Il développe la conceptualisation de l'agriculture urbaine et partage le produit de ses recherches et observations sur sa propre "ville en transition". Fabian a également dans sa besace un tas d'outils d'intelligence collective et de pédagogie participative qu'il active au gré des besoins.
Après avoir voyagé pour ouvrir son esprit et son coeur aux différentes façons d'aborder la permaculture (Haïti avec Sadhana Forest, Portugal avec Bernard Alonso, et un road trip aux USA), il développe en 2013 sa propre activité de design en permaculture, à l'aide de la méthode "Holacracy" qu'il a étudié aux Etats-Unis.

 
Jean-François GHEYSSEN

Locataire d’un appartement dans le bas de Saint-Gilles, Jean-François GHEYSEN a eu l’idée d’installer un potager sur le toit de son immeuble, ceci à moindre frais et avec l’aide de son fils de neuf ans. Le projet, nommé « Le Petit Peuple des Toits » a suscité un grand intérêt et une belle dynamique sociale avec ses voisins, ce qui a motivé Jean-François à continuer sur sa lancée en co-initiant la création de « La Pousse qui Pousse », une pépinière urbaine qui cadre dans le contrat de quartier Bosnie dont il est une des forces vives. Aujourd’hui, il se plait à transmettre son expérience de potager sur toit aux personnes qui aimeraient franchir le pas de la culture potagère en milieu urbain.

 
Lison HELLEBAUT

Agronome de formation, Lison HELLEBAUT a travaillé plusieurs années dans le Sud sur des projets agricoles et de santé. Un passage par la Gaume la replonge dans la réalité rurale belge. Elle s’investit alors dans les questions d’accès à la terre. Aujourd’hui citadine, elle travaille à Bruxelles Environnement pour le développement de l’agriculture urbaine et de la participation citoyenne. 
 
 

 
Pr Haïssam JIJAKLI

Le Professeur Haïssam JIJAKLI développe depuis six ans au sein de l’Université de Liège un nouvel axe de recherche sur l’agriculture urbaine. Plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux sont en cours dans le domaine, avec un souci de valorisation des résultats. Depuis le début de sa carrière, il a à son actif plus de 400 productions scientifiques dont une centaine d’articles avec comité de lecture ; 5 brevets, 2 spin-offs. Sa préoccupation est de créer un lien fort entre les mondes académique et entreprenarial afin de mettre en place de nouvelles techniques urbaines économiquement, écologiquement et socialement abordables pour le secteur de l'agriculture.
Ainsi ses acquis dans le domaine de l’agriculture urbaine se résument par :
- La coordination du Certificat en Agriculture Urbaine de l’ULg Gembloux Agro-Bio Tech
- La création du Centre de Conseils en Agriculture Urbaine au sein de l’ULg Gembloux Agro-Bio Tech (www.agriculture-urbaine.be). Ce Centre mène également des études de potentialité et de faisabilité technique et économique pour développer des activités viables en agriculture urbaine (en Belgique - Bruxelles, Liège, le Hainaut - et à l’Etranger – Hollande, France, Luxembourg). Ce Centre accompagne les porteurs de projets tant dans une perspective de conseils que de réalisation de projets concrets (potagers communautaires clé en main, systèmes de production indoor pour horeca et bureaux, smart greenhouse intégrée à des bâtiments,…). Les porteurs de projets sont des propriétaires de bâtiments, gestionnaires de site, promoteurs, architectes et pouvoirs publics mais également des entreprises soucieuses d'intégrer un développement durable dans leurs lieux de travail.
- Le développement de modules de production in- et outdoor pour des communautés urbaines et les particuliers (jardins potagers, modules de production verticaux indoor, module aquaponic pour les communautés urbaines tel que la PAFF BOX,…) mais également pour les professionnels (aquaponie découplée à l’échelle pilote);

 
LEMAIRE

Pauline LEMAIRE s'intéresse particulièrement à la permaculture sociale, notamment par la facilitation d'écosystèmes humains dans lesquels les individus peuvent co-créer leurs propres solutions. Elle se penche aujourd'hui de manière intensive sur les thématiques de la permaculture et de l'agriculture urbaine à petite échelle, voies royales d'une ville plus durable et de citadins reconnectés à leur pouvoir personnel.

 
Swen ORE

Swen ORE a suivi des études de philosophie, d’art et de culture. Il se tourne rapidement vers l’écologie pour répondre aux défis environnementaux contemporains. Au fil des rencontres et des voyages dont la création et l’animation de la revue « Gaïa Scienza » rendent compte, il finit par s’installer à Bruxelles où il co-fonde en 2011 le Centre d’écologie urbaine afin de « joindre le geste à la parole ». Il s’initie alors aux principes de la permaculture et de l’horticulture urbaine à Bruxelles en participant notamment à la création et à la gestion de plusieurs jardins potagers à Bruxelles, à l’organisation de formations, d’ateliers et de conférences sur le sujet. Swen anime également l’émission de radio « dans le plus simple appareil », publie de temps en temps des articles et participe au développement de projets d’écologie urbaine en matière par exemple de gestion de l’eau et des matières organiques à Bruxelles-Capitale. 

 
Maxime PROSSNITZ

Le parcours de Maxime PROSSNITZ dans le domaine des végétaux a commencé par l'obtention d'une licence en botanique à l'ULB en 2005. Il part ensuite en France, en Indre, pour aider un ami à lancer son entreprise de maraîchage bio. Grâce à lui, il tombe amoureux des plantes et tout particulièrement de leur faculté à se multiplier. De retour en Belgique, il travaille pendant 5 ans comme consultant scientifique pour une entreprise de matériaux de construction. Ce job lui permet ensuite de repartir en France, toujours en Indre, pour continuer son apprentissage. Pendant deux ans, il apprend par lui-même comment maîtriser au mieux la division et la multiplication des plantes. Tout cela pour atterrir dans le sud-ouest, à 80 km à l'ouest de Bordeaux, où il lance sa propre pépinière de plantes aromatiques et médicinales. Le voici désormais de retour sur sa terre natale, à Bruxelles, où il a pu se rallier au projet de pépinière "La Pousse qui Pousse", aux côtés de son grand ami Filippo Datolla, l'initiateur du potager toit de l'Albertine.

 
Natalie Van WETTER

Après un Master en Psychologie, un diplôme en maraîchage biologique et une formation en apiculture, Natalie Van WETTER se dévoue à ses deux passions que sont la nature et l'épanouissement humain. Elle crée une association  "Vent Sauvage" en 2009 qui propose des animations autour des abeilles afin de conscientiser ses auditeurs sur le rôle fondamental de ces infatigables butineuses.

 
CALENDRIER-PROGRAMME 2017-2018

Pour télécharger le calendrier-programme 2017-2018, cliquez sur l'image ci-dessous. Imprimez-le et collez-le sur votre frigo ou dans vos petits coins et lieux de passage pour voir l'année en un clin d'oeil !

CITATION DU MOMENT

"J'étais neige, tu me fondis. Le sol me but. Brume d'esprit, je remonte vers le soleil."  Rûmi

COUPS DE POUCE

L'Âme et la Science : Peut-il y avoir  une science de l'Âme?  Un symposium international organisé par l'Institut International de Psychanalyse Charles Baudouin et l'ULB, le 11 novembre dès 9h30. Info : www.institut-baudouin.com

Les états modifiés de conscience, de l'expérience à la recherche scientifique : une conférence partagée avec Corine SOMBRUN, le Pr. Francis TAULELLE, le Pr. Marc HENRYet la neuro-psychologue Audrey VANHAUDENHYSE au Palais des Congrès de Liège - le 16 décembre 2017 à 19h00 - info: www.approches-transpersonnelles.be

Mon panier :Go
 
  0 réservation en cours
Newsletter gratuite
Prénom:
Nom:
Email:
manual verify